archives

Brésil en Mouvements

Ce tag est associé à 20 articles

Brésil en Mouvements 2018 : un cinéma qui brûle

Face à la violence de la société et de l’État, que peut le cinéma ? Au fil des mois, le régime non-démocratique post-coup d’État a plongé le Brésil dans un contexte de précarisation extrême, de suppression des droits civiques et fondamentaux et de criminalisation des mouvements sociaux. Le cinéma documentaire dénonce, résiste et brûle de voir cette société brésilienne s’élever contre sa propre destruction. Court-métrages, long-métrages, professionnels ou amateurs, petits films réalisés avec un téléphone portable ou vidéos live sur Facebook, les images mènent une guerre contre le démantèlement de la démocratie. Le cinéma documentaire n’est pas en reste. C’est ce cinéma brûlant que propose la 14ème édition du festival Brésil en Mouvements.

Découvrez la bande-annonce de l’édition 2018 :
https://www.youtube.com/watch?v=9ovOqFIXVO0&feature=youtu.be

Achetez vos places en ligne dès maintenant : La billeterie

Cette année, le festival, qui se tiendra du 19 au 23 septembre au cinéma Les 7 Parnassiens, s’est concentré sur plusieurs thèmes urgents :

* Femmes des favelas

Baronesa

Ouverture – 19/09 à 20h30

Baronesa (Juliana Antunes, 2017), a été sélectionné par divers festivals internationaux (dont la Viennale) et primé dans toute l’Amérique Latine – au Chili (Fic Valdivia 2017), à Cuba (Festival international du nouveau cinéma latino‑américain de la Havana, 2017) et en Argentine (Festival International de cinéma de Mar del Plata, 2017). La séance sera présentée par Amaranta César, chercheuse, réalisatrice et créatrice du festival CachoeiraDoc.

* Impunité et dictature civile et militaire

Pastor Cláudio

20/09 à 20h30

Pastor Cláudio (Beth Formaggini, 2017) part à la rencontre d’un des bourreaux de la dictature. En cette période à nouveau sombre, où des députés rendent hommages à des tortionnaires, où la police assassine et où les droits humains fondamentaux sont attaqués, il est plus que jamais urgent de regarder le passé et d’en tirer des leçons.

* Barrages hydroélectriques

Arpilleras : bordando a resistência

21/09 à 18h

Arpilleras, Bordando a Resistência (2017) a été réalisé par le collectif de femmes du Mouvement des Personnes Atteintes par les Barrages au Brésil. Cette séance aura lieu en partenariat avec France Amérique Latine.

* Transidentités

Bixa Travesty et Tailor

21/09 à 20h30

Bixa Travesty (Kiko Goiffman, Claudia Priscilla, 2018), est le vainqueur du Teddy du meilleur documentaire à la Berlinale 2018. Sélectionné par divers festivals internationaux (dont le Documenta Madrid 2018, Toronto LGBT 2018 et le Festival International du film de Cartagena, 2018), il nous donne à voir Linn Da Quebrada, performeuse noire et trans de la périphérie de São Paulo, questionnant la place de la scène queer dans les favelas. Cette séance aura lieu en partenariat avec le festival Chéries-Chéris et débutera avec la projection du court-métrage d’animation Tailor (Calí dos Anjos, 2017).

* Carte-blanche au festival CachoeiraDoc

22/09 à 15h

Nous sommes très heureux de consacrer une séance inédite au festival brésilien CachoeiraDoc, qui depuis 2010 montre à Bahia un documentaire innovant, capable de penser l’esthétique et le politique. Amaranta César, la créatrice et programmatrice du festival sera présente pour introduire les films et animer le débat.

* Incendies criminels et spéculation immobilière

Limpam com Fogo

22/09 à 20h30

Limpam com Fogo (César Vieira, Conrado Ferrato, Rafael Crespo, 2016) revient sur les incendies criminels et pose une question fondamentale : qui a droit au logement ?

* Avenir de la gauche au Brésil

Esquerda em Transe

23/09 à 16h30

Esquerda em Transe (Renato Tapajós, 2017), quelques semaines avant les élections présidentielles au Brésil, permet de faire un point sur l’état et l’avenir de la gauche au Brésil.

* Ethnocide des peuples autochtones

Ex-Pajé

Clôture – 23/09 à 20h30

Ex-Pajé (Luiz Bolognesi, 2017), mention spéciale à la Berlinale 2018, a été programmé, entre autres, au Festival du Documentaire de Sheffield 2018 au Royaume Uni, et au 21e Festival International de Shanghai en Chine. Il retrace avec émotion et poésie la vie d’un ancien chamane, après que l’homme blanc, la médecine et la technologie l’aient peu à peu remplacé dans la communauté.

Un pays en transe

Les documentaires de cette édition nous plongent au cœur d’un pays en transe, devant un peuple et un cinéma prêts à s’insuffler, refusant d’être anéantis. Ce souffle de vie, de survie et de résistance anime les dix huit films sélectionnés. L’image cinématographique, « ce n’est pas une image juste, c’est juste une image », annonce Jean-Luc Godard dans Vent d’est (1970). Les images exigent un acte de pensée et de montage, certes, mais dans le contexte actuel, certains films cherchent une image juste – ou plutôt une « justesse » des images : des images capables de rendre et de réclamer justice, des images capables de représenter la réalité mais aussi de résister et de rêver d’un monde juste. La 14e édition de Brésil en Mouvements présente de tels films.

Avant ou après les séances, d’autres activités sont prévues :

  • L’exposition

Brésil en Mouvements a le plaisir d’accueillir le dessinateur et auteur Marcelo D’Salete, lauréat d’un Prix Eisner 2018. Ce dernier exposera quinze planches originales de sa B.D. Angola Janga entre les murs du cinéma Les 7 Parnassiens. En partenariat avec les maisons d’édition Çà et là et l’Échappée, ainsi que la librairie Quilombo, l’auteur sera présent pour une rencontre avec le public le samedi 22 septembre. Nous présenterons également le livre Quilombo, de Flávio dos Santos Gomes, traduit du Portugais par Georges Da Costa, administrateur d’Autres Brésils.

  • Le stand de littérature

Cette année, la littérature sera reine au festival avec la participation des maisons d’édition Çà et Là, L’Échappée et Anacaona ainsi que la librairie Quilombo. Ils vous présenteront leurs ouvrages en accord avec les thématiques du festival. Des romans engagés pour des histoires modernes.

  • Les débats

Après chaque séance, des débats sont prévus avec des spécialistes sur des questions politiques, sociales et environnementales tant brésiliennes que françaises. Quatre réalisateur.ice.s spécialement venu.e.s du Brésil seront présent.e.s pour échanger avec vous.

  • L’apéro musical

Par sa voix touchante, Ana Guanabara nous transporte au coeur de la musique populaire brésilienne, accompagnée par le guitariste Nelson Ferreira : sambas, bossas novas, mais aussi du baião ou du xote, des rythmes festifs du nord-est du Brésil, aux couleurs et à la sensualité particulières. Caymmi, Chico Buarque, Julio Dain, Luiz Gonzaga, Djavan, entre autres, composent son répertoire à la fois élégant, poétique et percutant. Rendez-vous samedi 22 septembre à 19h.

Copyright Stéphane Herbert
  • La buvette

Pour les petites faims et soifs, tout au long du festival un bar sera à disposition. Nous aurons le plaisir de vous proposer de la nourriture traditionnelle brésilienne, notamment des pães de queijo et des brigadeiros. La caïpirinha sera également au rendez-vous.

Até breve !L’équipe d’Autres Brésils

Publicités

Soutenez la 14e édition de Brésil en Mouvements

La 14e édition de Brésil en Mouvements se prépare ! Nous avons hâte de vous retrouver dès le 19 septembre aux 7 Parnassiens.

Tout en profitant de l’été, aidez BEM à continuer d’être un festival libre et engagé. C’est par ici :

Brésil en Mouvements 2018 sur HelloAsso

Un grand merci à ceux qui nous soutiennent !

Affiche_BEM18

Programmation Brésil en Mouvements 2015

Découvrez les titres des films qui seront diffusés lors de la 11ème édition du festival Brésil en Mouvements 2015 :

Programme BEM 2015

La 11ème édition de Brésil en Mouvements aura lieu du 14 au 18 octobre 2015 au cinéma La Clef (Paris 5è).

image-0001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

———————————————————————————————————————

Descubram os filmes exibidos durante a 11a edição do festival « Brésil en Mouvements » 2015.

Programa « Brésil en Mouvements 2015 »

A 11a edição de « Brésil en Mouvements » terá lugar do 14 ao 18 de outubro 2015 no cinema « La Clef » (Paris 5e).

Hautes Terres

de Marie-Pierre Brêtas

France | 2013 | 90’ | VOSTF

ANTONIO SERPE 0206Dans le Nordeste du Brésil, Vanilda et son mari Antonio, ainsi qu’une vingtaine de familles de paysans, obtiennent une propriété après avoir passé quatre ans à lutter dans un campement avec le soutien du mouvement des sans-terres. Mais la gestion collective de la terre se révèle finalement être une aventure plus exigeante encore que la conquête.

AVANT-PREMIERE : Mercredi 8 octobre à 20h

Sortie nationale le 15 octobre

Projection suivie d’une rencontre avec la réalisatrice.

Plus d’infos : Zeugma Films

No Nordeste do Brasil, Vanilda e seu marido Antônio, ao lado de várias outras famílias de camponeses, obtêm uma propriedade depois de quatro anos de luta em um acampamento apoiado pelo Movimento dos Sem-Terra. Mas a gestão coletiva da terra se revela, afinal, uma aventura mais exigente do que a de sua conquista.

Projeção em pré-estréia: quarta-feira 8 de outubro às 20h00. Sessão seguida por um encontro com a diretora.

Lançamento nos cinemas dia 15 de outubro.

Mais informações: Zeugma Films

 

As Hiper Mulheres

de Carlos Fausto, Leonardo Sette et Takumã Kuikuro

Brésil | 2011 | 80’| VOSTF

As Hiper Mulheres stills-5Au village Kuikuro d’Ipatse, dans le Haut Xingu, une vieille femme sent qu’elle va bientôt mourir. Elle souhaite chanter et danser une dernière fois lors du Jamurikumalu, un rituel auquel participent toutes les femmes des villages alentours. Les répétitions commencent ; les plus jeunes apprennent de leurs aînées les chants traditionnels, les plus âgées se souviennent, chacune prend la place qui lui est due. Quant aux hommes, ils endossent parfois un rôle surprenant…

Projection : jeudi 9 octobre à 18h

 

Na aldeia Kuikuro d’Ipatse, no Alto Xingu, uma senhora pressente a própria morte. Ela deseja cantar e dançar uma última vez no Jamurikumalu, um ritual que reúne todas as mulheres da aldeia e das comunidades vizinhas. Os ensaios começam; as mais jovens aprendem com as mais velhas os cantos tradicionais, e as mais velhas rememoram, cada uma no seu lugar. Os homens, por sua vez, assumem um papel surpreendente…

Projeção: quinta-feira 9 de outubro às 18h00

O Mestre e o Divino

de Tiago Campos

Brésil | 2013| 85’| VOSTF

O mestre e o Divino 01 - Divino - Foto de Tiago Campos Deux cinéastes dépeignent la vie au village de Sangradouro, à l’ouest du Brésil: Adalbert Heide, un missionnaire allemand, qui juste après le contact avec les Indiens en 1957, commence à filmer avec sa caméra Super-8, et Divino Tserewahu, jeune cinéaste xavante, qui produit des films pour la télévision et des festivals de cinéma depuis les années 1990. Entre complicité, compétition, ironie et émotion, ils donnent vie à leurs registres historiques, révélant un envers du décor bien particulier de la christianisation indigène au Brésil.

Projection : Jeudi 9 octobre à 20h

 

Dois cineastas exploram a vida na aldeia de Sangradouro, no oeste brasileiro: Adalbert Heide, um missionário alemão que depois de seu primeiro contato com os índios em 1957 começa a filmar com sua câmera Super-8, e Divino Tserewahu, jovem cineasta xavante, que produz filmes para a televisão e festivais de cinema desde os anos 1990. Entre cumplicidade, competição, ironia e emoção, eles dão vida a seus registros históricos, revelando um outro aspecto da cristianização indígena no Brasil.

Projeção: quinta-feira 9 de outubro às 20h00

Setenta

de Emília Silveira

Brésil | 2013 | 96’| VOSTF

cartazQuarante ans après la libération de 70 prisonniers politiques, arrêtés suite à la séquestration de l’ambassadeur suisse au Brésil, en 1970, Setenta donne la parole à 18 d’entre eux. Qui sont-ils ? Que sont-ils devenus après avoir été détenus, torturés et exilés ?

Projection : Vendredi 10 octobre à 18h

Séance spéciale en présence de la réalisatrice, le mercredi 8 octobre, à 13h50.

Quarenta anos após sua libertação, o filme dá voz a 18 dos 70 presos políticos detidos depois do seqüestro do embaixador suíço no Brasil em 1970. Quem são eles? O que eles se tornaram depois de terem sido presos, torturados e exilados?

Projeções: sexta-feira 10 de outubro às 18h00

Sessão especial na quarta-feira, 8 de outubro, às 13h50, na presença da diretora.

Os dias com ele

de Maria Clara Escobar

Brésil | 2013 | 107’| VOSTF

odce_5_300Une jeune cinéaste s’immerge dans le passé presque inconnu de son père, intellectuel brésilien fait prisonnier et torturé pendant la dictature civile-militaire. Le film nous entraîne à travers les découvertes et frustrations qu’elle a suivies pour accéder à la mémoire d’un homme et d’une partie de  l’histoire qui sont rarement exposées ainsi.

Projection : vendredi 10 octobre à 20h

Uma jovem cineasta se imerge no passado quase desconhecido de seu pai, intelectual brasileiro que foi preso e torturado durante a ditadura civil-militar. O filme nos conduz através das descobertas e frustrações que ela viveu ao longo dessa busca pela memória de um homem e de uma parte da história que são raramente expostas dessa forma.

Projeção: sexta-feira 10 de outubro às 20h00

O menino e o mundo

de Alê Abreu

Brésil | 2013 | 79’

monde_1A la recherche de son père, un garçon quitte son village et découvre un monde fantastique dominé par des animaux-machines et des êtres étranges. Un voyage lyrique et onirique illustrant avec brio les problèmes du monde moderne à travers le regard d’un enfant.

Projection : samedi 11 octobre à 14h15

Em busca de seu pai, um menino deixa sua aldeia e descobre um mundo fantástico dominado por animais-máquinas e seres estranhos. Uma viagem lírica e onírica que ilustra com brio os problemas do mundo moderno por meio do olhar de uma criança.

Projeção: sábado 11 de outubro às 14h15.

Caixa D’água: Qui-lombo é esse?

de Everlane Moraes

Brésil | 2012 | 15’| VOSTF

still filme (3)Quartier Getulio Vargas, Aracaju, Sergipe, un des plus importants quilombos actuels. A travers le témoignage d’habitants et d’images d’archives, ce court-métrage montre l’importance de la culture noire transmise par les esclaves et leurs descendants.

Projections :
samedi 11 octobre à 16h
samedi 4 octobre à 20h30, lors de la fête d’ouverture au Studio de l’Ermitage.

 Bairro Getúlio Vargas, Aracaju, Sergipe, um dos mais importantes quilombos atuais. Por meio do testemunho de seus habitantes e de imagens de arquivo, esse curta-metragem mostra a importância da cultura negra transmitida pelos escravos e seus descendentes.

Projeções: sábado 11 de outubro às 16h00 – Sessão de curtas

sábado 4 de outubro às 20h30, na festa de abertura da mostra, no Studio de l’Ermitage.

Desterro

de Marília Hughes et Cláudio Marques

Brésil | 2012 | 14’| VOSTF

La rencontre et les mdesterro - foto1émoires de Dona Pequenita et Tereza Froes Batalha sur l’une des interventions les plus marquantes de l’état brésilien.

Projection : samedi 11 octobre à 16h – Session Courts

As memórias e o encontro de Dona Pequenita e Tereza Froes Batalha acerca de uma das intervenções mais marcantes do estado brasileiro.

Projeção: sábado 11 de outubro às 16h00 – Sessão de Curtas

Memória de rio

de Roney Freitas

Brésil | 2013 | 14’| VOSTF

photo01_riversmemoryParcours le long du fleuve Tietê qui rejoint São Paulo. Du cours d’eau à la ville, traversée d’une société urbanisée pleine de contradictions.

Projection : samedi 11 octobre à 16h – Session Courts

Percurso do longo rio Tietê que encontra São Paulo. Do curso d’água à cidade, a travessia de uma sociedade urbanizada cheia de contradições.

Projeção: sábado 11 de outubro às 16h00 – Sessão de Curtas

E

de Alexandre Wahrhaftig, Helena Ungaretti et Miguel Antunes Ramos

Brésil | 2014 | 17’| VOSTF

E_still2Stationnement. Sta-tion-ne-ment. Du latin, statio. Rester statique, rester arrêté.

Projection : samedi 11 octobre à 16h – Session Courts

Estacionamento. Es-ta-cio-na-men-to. Do latim, statio. Ficar de pé, ficar parado.

Projeção: sábado 11 de outubro às 16h00 – Sessão de Curtas

Casas marcadas

de Adriana Barradas, Alessandra Schimite, Ana Clara Chequetti, Carlos R. S. Moreira, Éthel Oliveira et Juliette Yu-Ming Lizeray

Brésil | 2012 | 10’| VOSTF

63631_196065697199022_1588664937_nExpulsions d’habitants dans le Morro da Providência, favela la plus ancienne du Brésil, à Rio de Janeiro. L’histoire se répète : « A quoi me sert ce progrès si je dois quitter mon quartier alors qu’il s’améliore ? »

Projection : samedi 11 octobre à 17h30

Expulsões dos moradores do Morro da Providência, favela carioca mais antiga do Brasil. A história se repete: « para que me serve esse progresso se eu devo deixar meu bairro justo quando ele melhora? »

Projeção: sábado 11 de outubro às 17h30

A cidade é uma só

de Adirley Queirós

Brésil | 2012 | 80’| VOSTF

MONTAGEM FINAL FEST BSB2Une réflexion sur le processus permanent d’exclusion territoriale et sociale qui touche une partie considérable de la population de Brasília et de ses alentours. Avec pour références historiques la campagne d’éradication des invasions de 1971 et Ceilândia, les personnages du film, réels et fictifs, vivent et témoignent des changements de la ville.

Projection : samedi 11 octobre à 17h30

Uma reflexão sobre o processo permanente de exclusão territorial e social que atinge grande parte da população de Brasília e de seus arredores. Tendo como referências históricas a campanha de erradicação das invasões de 1971 e a Ceilândia, os personagens do filme, reais e fictícios, vivem e testemunham as mudanças da cidade.

Projeção: sábado 11 de outubro às 17h30.

Em busca de um lugar comum

de Felippe Schultz Mussel

Brésil | 2012 | 80’| VOSTF
EMBUSCA_foto_12BLes favelas de Rio de Janeiro sont présentées dans l’imaginaire collectif comme la scène de la misère sociale au Brésil mais, étonnamment, elles sont aussi considérées comme l’un des endroits les plus attirants de la ville. En s’introduisant dans les tours organisés à travers la favela de Rocinha, ce  documentaire étudie les désirs et les images qui en ont fait une destination touristique aussi populaire.

Projection : samedi 11 octobre à 21h

As favelas do Rio de Janeiro povoam o imaginário coletivo como uma paisagem da miséria social brasileira. No entanto, surpreendentemente, elas são também consideradas como os lugares mais atrativos da cidade. Inserindo-se em passeios organizados pela favela da Rocinha, esse documentário estuda os desejos e as imagens que a tornaram um destino turístico tão popular.

Projeção: sábado 11 de outubro às 21h00.

Occupying Brazil

de Daniel A. Rubio

Brésil | 2014 | 24’| VOSTF

Portrait d’Isabella et s5es enfants qui occupent avec d’autres familles un immeuble vide du centre ville de São Paulo. Pour de nombreux Brésiliens, l’occupation d’immeubles abandonnés reste la seule alternative à la vie dans la rue.

Projection : dimanche 12 octobre à 15h30.

Retrato de Isabella e seus filhos, que ocupam ao lado de outras famílias um imóvel vazio do centro de São Paulo. Para inúmeros brasileiros, a ocupação de prédios abandonados é ainda a única alternativa à vida nas ruas.

Projeção: domingo 12 de outubro às 15h30.

We don’t like samba

de cis-Berlin

Allemagne| 2014 | 41’| VOSTF

cropped-cropped-nosamba3

Morceaux choisis des mobilisations sociales qui ont secoué le Brésil depuis les manifestations de juin 2013.

Projection : le dimanche 12 octobre à 15h30

Cenas das mobilizações sociais que agitaram o Brasil desde as manifestações de junho de 2013.

Projeção: domingo 12 de outubro às 15h30

Damas do Samba

de Susanna Lira

Brésil | 2013 | 75’| VOSTF

DAMAS DO SAMBA_FOTO DO FILME_2Un regard singulier sur le rôle des femmes dans la samba. Damas do Samba révèle à quel point la participation des femmes est centrale dans la construction de ce rythme brésilien incontournable, réel instrument de résistance socio-culturelle.

Projection : dimanche 12 octobre, à 21h.

Um olhar singular sobre o papel das mulheres no samba. Damas do Samba revela a que ponto a participação feminina é fundamental para a construção desse ritmo brasileiro indispensável, verdadeiro instrumento de resistência sócio-cultural.

Projeção: domingo 12 de outubro, às 21h00.

Préparez-vous!

Paris prend déjà un air de vacances, mais bientôt, à la rentrée, c’est le temps de Brésil en Mouvements! Nous vous attendons du 03 au 07 octobre au cinéma La Clef!

Paris já tem lá um ar de férias, mas logo, logo, é tempo de Brésil en Mouvements! Nós esperamos vocês du 03 ao 07 de outubro no cinema La Clef!

Brésil en Mouvements
03/10 – 07/10
Cinéma La Clef
34 rue Daubenton
75005 Paris
M° Censier-Daubenton

Bonnes vacances!