archives

Editions antérieures

Cette catégorie contient 0 articles

Photos de la séance « Noirs du brésil »

Francis Azevedo Festival BEM 15_16_17 (24) Francis Azevedo Festival BEM 15_16_17 (26) Francis Azevedo Festival BEM 15_16_17 (28) Francis Azevedo Festival BEM 15_16_17 (37) Francis Azevedo Festival BEM 15_16_17 (38) Francis Azevedo Festival BEM 15_16_17 (39)Par Francis Azevedo

Photos de l’apéro musical

Francis Azevedo Festival BEM 15_16_17 (15) Francis Azevedo Festival BEM 15_16_17 (16) Francis Azevedo Festival BEM 15_16_17 (17) Francis Azevedo Festival BEM 15_16_17 (18) Francis Azevedo Festival BEM 15_16_17 (19)Par Francis Azevedo  Francis Azevedo Festival BEM 15_16_17 (22)

Photos de la séance « Privatisation des services publics »

Francis Azevedo Festival BEM 15_16_17 (12) Francis Azevedo Festival BEM 15_16_17 (14) Francis Azevedo Festival BEM 15_16_17 (35)

Par Francis Azevedo

Photos de la séance « LGBTi »

Francis Azevedo Festival BEM 15_16_17 (9) Francis Azevedo Festival BEM 15_16_17 (10) Francis Azevedo Festival BEM 15_16_17 (11) Francis Azevedo Festival BEM 15_16_17 (27) Francis Azevedo Festival BEM 15_16_17 (30) Par Francis Azevedo

 

Photos de la séance « Violences et discriminations »

Par Francis Azevedo

Francis Azevedo Festival BEM 15_16_17 (1) Francis Azevedo Festival BEM 15_16_17 (4) Francis Azevedo Festival BEM 15_16_17 (7)

Photos de la séance « Climat, agro-écologie et industrie minière »

Par Francis Azevedo

Francis Azevedo Festival BEM 18-3 Francis Azevedo Festival BEM 18-13 Francis Azevedo Festival BEM 18-10 Francis Azevedo Festival BEM 18-9 Francis Azevedo Festival BEM 18-8 Francis Azevedo Festival BEM 18-7 Francis Azevedo Festival BEM 18-6 Francis Azevedo Festival BEM 18-5

Photos de la journée d’ouverture

Par Francis Azevedo

Francis Azevedo Festival BEM-1 Francis Azevedo Festival BEM-2 Francis Azevedo Festival BEM-3 Francis Azevedo Festival BEM-4 Francis Azevedo Festival BEM-5 Francis Azevedo Festival BEM-6 Francis Azevedo Festival BEM-7 Francis Azevedo Festival BEM-8 Francis Azevedo Festival BEM-9 Francis Azevedo Festival BEM-10 Francis Azevedo Festival BEM-11 Francis Azevedo Festival BEM-12 Francis Azevedo Festival BEM-14 Francis Azevedo Festival BEM-15 Francis Azevedo Festival BEM-16

DIMANCHE 18 OCTOBRE

// CLIMAT, AGRO-ECOLOGIE ET INDUSTRIE MINIÈRE //

16h00 :

Sans titreSementes

O Veneno Está na Mesa 2

Enquanto o Trem não Passa

Projections suivies d’un débat (18h00 – 19h30) :

Les gouvernements du monde entier se réuniront à Paris fin 2015 lors de la Conférence des Nations Unies pour le climat (COP21). Objectif : éviter que le climat de la Terre ne se réchauffe au-delà de +2°C. Quelles seraient les conséquences d’un tel réchauffement ? Pourquoi ces négociations ont-elles tant de mal à aboutir ? Comment les citoyens peuvent-ils agir ? Quelles sont les alternatives possibles ?

Intervenants :

  • Maxime Combes – Economiste, membre d’Attac France
  • Catherine Aubertin – Économiste, directrice de recherche à l’IRD
  • Farid Yaker – Programme des Nations Unies pour l’Environnement, PNUE

 Modération : Erika Campelo – secrétaire générale d’Autres Brésils et responsable de projets à Ritimo.

20h30 :

FILM DE CLÔTURE

CDP_II_GUARULHOS 03

Sem Pena

SAMEDI 17 OCTOBRE

// PRIVATISATION DES SERVICES PUBLICS //

Sans titre16h00 :

O Chaveiro da Tijuca

Cine Paissandu, Histórias de uma Geração

Privatizações : A Distopia do Capital

 // MUSIQUES TRADITIONNELLES ET D’AUJOURDH’UI //

_MG_657917h45 :

As Minas do Rap

Dominguinhos

19h30 : APÉRO MUSICAL

// NOIRS DU BRÉSIL //

Sans titre20h30 :

Quilombo da Família Silva

Porto da Pequena África

Projections suivies d’une rencontre :

127 ans après l’abolition de l’esclavage, le Brésil est-il vraiment devenu le pays du métissage ? Alors que l’émancipation des afro-descendants, la valorisation de leur culture et leur représentativité pose encore question, comment analyser leur place actuelle dans la société brésilienne ?

Rencontre avec la réalisatrice Claudia Mattos et Aderivaldo Ramos de Santana (Historien/Université Paris 4).

VENDREDI 16 OCTOBRE

// LGBTi //

Sans titre18h00 : Favela Gay

 

 

20h00  : De Gravata e Unha Vermelha

Sans titreProjections suivies d’un débat « DROITS, GENRE ET SEXUALITÉ(S) » :

Si les contradictions face aux droits LGBTi perdurent au Brésil, les attaques discriminatoires sont monnaies courantes, alors que c’est le pays où a lieu l’une des plus grandes marches de fierté au monde. Ce groupe est ainsi uni, malgré des différences socio-économiques, culturelles et identitaires, dans sa lutte face à la violence quotidienne.

Intervenants :

  • Hervé CALDO (Centre LGBT de Paris – Île de France)
  • Ingrid ribeiro de Oliveira (Prévention Action Santé Travail pour les Transgenres – PASTT)
  • Maëlle Le Corre (YAGG)

 Modération : David Eloy – Altermondes

BRANCO SAI PRETO FICA

de Adirley Queirós

Brésil | 2014 | 93’| VOSTF

Sans titreDocu-fiction

Des tirs dans un baile “black” de la banlieue de Brasília blessent deux hommes. Un troisième vient du futur pour enquêter sur l’événement et prouver que c’est la société répressive qu’il faut incriminer.

Jeudi 15 octobre à 20h

Séance présentée par Vitor Zan (Doctorant en cinéma à l’Université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle).

Projection suivie d’une rencontre avec Glauber Sezerino (Sociologue/EHESS) et Eros Sana (Journaliste et photographe/Basta!).

 

** Prix spécial du jury et Prix de la critique internationale du Festival de Cinéma de Carthagène des Indes.

** 11 prix au 47ème Festival de Brasília do Cinema Brasileiro, dont celui de meilleur film.

Tiros em um baile black na periferia de Brasília ferem dois homens. Um terceiro vem do futuro para investigar o acontecido e provar que a culpa é da sociedade repressiva.

Quinta-feira dia 15 de outubro as 20h.

Sessão apresentada por Vitor Zan (Doutor em cinema na universidade Paris 3 – Sorbonne Nouvelle).

Sessão seguida de um encontro com Glauber Sezerino (sociologo/EHESS) et Eros Sana (jornalista e fotógrafo/Basta!).


foto do diretorAdirley Queirós

 

Adirley Queirós est réalisateur et scénariste. Ancien joueur de football professionnel, il reprend ses études à 28 ans à l’Université de Brasilia (UNB) en intégrant le cursus de cinéma. Depuis lors, il a une activité culturelle constante, notamment à la périphérie de Brasilia, et plus précisément dans la ville de Ceilândia. Invité régulièrement à être membre du jury de festivals, il réalise actuellement des long-métrages, organise des cycles de cinéma et des formations dans le domaine du cinéma.

 

Filmographie

RAP O CANTO DA CEILÂNDIA – 2005│ 16′

DIAS DE GREVE – 2009│24′

FORA DE CAMPO – 2009 │ 52′

A CIDADE É UMA SÓ? – 2010│ 80′

Appel à solidarité BEM 2015

Rendez-vous sur HelloAsso pour voir notre campagne de financement participatif !

Vie quotidienne au sein des favelas, résistances des indiens d’Amazonie, luttes du mouvement des sans terres… Depuis dix ans, l’association Autres Brésils vous propose d’autres regards sur le Brésil en organisant « Brésil en Mouvements », une semaine de projections de documentaires inédits et de débats sur les questions sociales et environnementales au cœur du pays continent. Des réalisateurs, des producteurs, des représentants d’ONG et des mouvements sociaux, ainsi que des responsables et des personnalités du monde socioculturel brésilien et français y sont invités à débattre avec le public. Ce festival est aujourd’hui menacé.

Sans titre

La 11ème édition de Brésil en Mouvements aura lieu du 14 au 18 octobre 2015 au cinéma La Clef (Paris 5è).

Malgré notre bonne volonté et notre énergie la réalisation de Brésil en Mouvements s’annonce très compliquée cette année. Nous venons de recevoir de nouvelles réponses négatives concernant le financement du festival. Malgré tout, nous avons décidé de maintenir l’organisation de cette 11ème édition.

C’est pourquoi nous avons besoin de vous ! Si vous pensez que notre association et le festival ont le mérite d’exister, merci de nous soutenir ! Vos contributions, même symboliques, nous permettront d’organiser le festival dans les meilleures conditions.

D’ailleurs, n’hésitez pas à relayer notre initiative et à parler du festival autour de vous !

Um abraço forte da equipe Autres Brésils

Rendez-vous sur HelloAsso pour voir notre campagne de financement participatif !

Partenaires

Lire la suite

Informations pratiques

Où:

Cinéma La Clef
34 rue Daubenton
75005 Paris
Metro Censier-Daubenton (ligne 7)

Tél: 09 53 48 30 54
http://www.cinemalaclef.fr

Achetez vos places en ligne !


Tarifs:

Tarif plein: 6,5 €

Tarif réduit (étudiant, chômeurs): 5,5 €

Tarif adhérents Autres Brésils: 5 € (possibilité d’adhérer sur place)

Pass 5 séances : 30 € / 25 € (tarif réduit) / 20 € (adhérents)

Contact :

AUTRES BRESILS
21 ter rue Voltaire
75011 Paris
France
métro : Rue des Boulets ou Nation ou Alexandre Dumas

Mail : bresilsATautresbresils.net (remplacer AT par @)

Téléphone : 01 40 09 15 81

www.autresbresils.net/

 

Programmation Brésil en Mouvements 2015

Découvrez les titres des films qui seront diffusés lors de la 11ème édition du festival Brésil en Mouvements 2015 :

Programme BEM 2015

La 11ème édition de Brésil en Mouvements aura lieu du 14 au 18 octobre 2015 au cinéma La Clef (Paris 5è).

image-0001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

———————————————————————————————————————

Descubram os filmes exibidos durante a 11a edição do festival « Brésil en Mouvements » 2015.

Programa « Brésil en Mouvements 2015 »

A 11a edição de « Brésil en Mouvements » terá lugar do 14 ao 18 de outubro 2015 no cinema « La Clef » (Paris 5e).

SEM PENA

de Eugenio Puppo

Brésil | 2014 | 87’| VOSTF

CDP_II_GUARULHOS 03Aucune population carcérale ne se développe aussi vite qu’au Brésil, qui est déjà la troisième plus grande au monde. Sem Pena descend dans l’enfer qu’est la vie dans les prisons brésiliennes, pour exposer les entrailles du système de justice du pays, démontrant comment la lenteur, la corruption, les préjugés et la culture de la peur ne cesse d’accroître la violence et agrandir le fossé social existant.

Projection : dimanche 18 octobre à 20h30.

Nenhuma população carcerária cresce na velocidade da brasileira, que já é a terceira maior do mundo. Sem Pena desce ao inferno da vida nas prisões brasileiras para expor as entranhas do sistema de justiça do país, demonstrando como morosidade, preconceito e a cultura do medo só fazem ampliar a violência e o abismo social existente.

Exibição: domingo 18 de outubro às 23h30.


foto_puppoEugenio Puppo

Réalisateur, scénariste et producteur, Eugenio Puppo est le cofondateur de Heco Productions Ltd, maison de production basée à São Paulo depuis 1995. Il a produit des cycles de cinéma comme Cinema Marginal e suas fronteiras (São Paulo, Rio de Janeiro et Distrito Federal, 2001 et Portugal, 2012); Buñuel & Alcoriza (São Paulo, Rio de Janeiro, 2002) ; Nelson Rodrigues e o cinema (Rio de Janeiro et Distrito Federal, 2004) ; José Mojica Marins – 50 anos de cinema (Distrito Federal et São Paulo, 2007); Retrospectiva Ozualdo R. Candeias – 80 anos (São Paulo, 2002 et 2008); Leila Diniz (São Paulo, 2002). Ses travaux en tant que réalisateur comprennent les longs métrages documentaires São Miguel do Gostoso (2011) et Ozualdo Candeias e o cinema (2013), tous les deux sélectionnés pour le Festival de Documentários É Tudo Verdade. Son court métrage de fiction O homem sensorial, a été sélectionné pour le Festival de Rio 2013.

Filmographie

SENTENCE ON TRIAL – 2014

COMPENDIUM ABOUT THE LIFE OF A JADED MAN AND HIS LAST WISH BEFORE IT – 2014

OZUALDO CANDEIAS E O CINEMA – 2013

O HOMEM SENSORIAL – 2013

O LUAR DE VILA SÔNIA – 2013

BOCADOLIXOCINEMA – 2013

SÃO MIGUEL DO GOSTOSO – 2011

REPÚBLICA – 2011

TRANSANARCHY – 2011

SOCIOLOGIA DA CRISE – 2011

CARLOS REICHENBACH: RELATÓRIO CONFIDENCIAL – 2010

NÃO POR ACASO – 2007

PALINDROMO – 2000

ENQUANTO O TREM NÃO PASSA

de Midia Ninja

Brésil | 2013 | 17’| VOSTF

Sans titreCroisade dans la réalité des communautés dont les droits sont usurpés par les grandes sociétés minières et par le gouvernement brésilien, provoquant des changements de mode de vie des populations vivant sur ces territoires.

Projection : dimanche 18 octobre à 16h.

O filme mostra um pouco da realidade de comunidades que têm seus direitos usurpados por grandes mineradoras e governo. Municípios cortados pela Ferrovia Carajás, Minerodutos, populações afetadas – não apenas pela tormenta de explosões constantes na extração do minério, mas também por toda a logística que muda o modo de viver e conviver nos territórios.

Exibição: domingo 18 de outubro às 16h.


logo_ninja_highMidia Ninja

Mídia Ninja (acronyme pour « Narrations indépendantes, journalisme et action »), surgie en 2012, est un réseau de communication qui produit et diffuse des documents, basé sur le travail collaboratif et l’échange par le net. Le réseau produit des documentaires, des enquêtes de journalistes au Brésil et ailleurs. Leur travail touche au combat pour la justice sociale, et pour que le changement culturel, politique, économique et environnemental trouve sa place.

O VENENO ESTÁ NA MESA II

de Silvio Tendler

Sans titreAllemagne| 2014 | 70’| VOSTF

Le Brésil est le pays qui consomme le plus de pesticides au monde avec 5,2 litres/an par habitant. Le film pointe le modèle agricole actuel et ses conséquences pour la santé publique, alors que les multinationales augmentent leurs profits jour après jour. Pourtant, d’autres alternatives, saines et durables existent et ne demandent qu’à être explorées…

** Prix Carmo Bernardes de Meilleur long-métrage (2014).

Projection : dimanche 18 octobre à 16h.

O filme atualiza e avança na abordagem das terríveis consequências para a saúde pública causadas pelo uso dos agrotóxicos dentro do modelo agrícola nacional atual. O filme enfoca a existência de alternativas viáveis de produção de alimentos saudáveis que respeitam a natureza, os trabalhadores rurais e os consumidores. Com este documentário, vem a certeza de que o país precisa tomar um posicionamento diante do dilema que se apresenta: em qual mundo queremos viver? O mundo envenenado do agronegócio ou o da liberdade e diversidade agroecológica?

Exibição: domingo 18 de outubro às 16h.


programa 3 a 1 TV BrasilSilvio Tendler

Silvio Tendler a une longue expérience dans la documentation de l’histoire brésilienne : il a réalisé plus de 60 films entre courts, moyens et longs métrages. En 1981, il a créé la maison de production Caliban Produções Cinematográficas, orientée vers les biographies historiques d’ordre sociales, où il travaille comme réalisateur et scénariste. Tendler a un master en Cinéma et Histoire obtenu à l’école des Hautes Études Sorbonne (1976) avec une spécialité en Cinéma appliqué aux sciences sociales au Musée Guimet (Paris). Depuis 1979 il est professeur au département de communication à la Pontifícia Universidade Católica do Rio de Janeiro, où il est actuellement le coordinateur de la licence en cinéma. Le réalisateur a reçu diverses récompenses lors de festivals brésiliens prestigieux tels que Brasília, Gramado et Rio, et il est entré dans la sélection officielle du Festival de Cannes avec le film « Glauber Film, Le Labyrinthe du Brésil ». Il participe à plusieurs expositions et festivals internationaux. Trois de ses films sont des blockbusters au Brésil dont « O Mundo Mágico dos Trapalhões » avec un million de spectateurs et « Années JK » avec 800.000 spectateurs.

Filmographie (sélection)

OS ANOS JK – UMA TRAJETÓRIA POLÍTICA (1980)

O MUNDO MÁGICO DOS TRAPALHÕES (1981)

JANGO (1984)

ANOS REBELDES (1992)

CASTRO ALVES – RETRATO FALADO DO POETA (1999)

GLAUBER O FILME – LABIRINTO DO BRASIL (2003)

ENCONTRO COM MILTON SANTOS OU O MUNDO GLOBAL VISTO DO LADO DE CÁ (2006)

JOSUÉ DE CASTRO – CIDADÃO DO MUNDO (1994)

MARIGHELLA – RETRATO FALADO DO GUERRILHEIRO (2001)

JK – O MENINO QUE SONHOU UM PAÍS (2002)

MILTON SANTOS – POR UMA OUTRA GLOBALIZAÇÃO (2004)

MEMÓRIA E HISTÓRIA EM UTOPIA E BARBÁRIE (2005)

O VENENO ESTÁ NA MESA (2011)

O VENENO ESTÁ NA MESA II (2014)

AGRICULTURA TAMANHO FAMÍLIA (2014)

PRIVATIZAÇÕES: A DISTOPIA DO CAPITAL (2014)

SEMENTES

de Marcelo Engster

Brésil | 2015 | 12’| VOSTF

Sans titreActeurs d’une agriculture familiale dans laquelle est produit et préservé le grain naturel et traditionnel, un groupe de petits agriculteurs du Rio Grande do Sul s’unit pour travailler collectivement et partager les produits de leurs propres récoltes.

Projection : dimanche 18 octobre à 16h.

No interior do Brasil, um grupo de pequenos agricultores se reúne. Em um dia de mutirão, trabalham na propriedade onde produzem coletivamente, trocam sementes e preparam um almoço com o que eles mesmos plantaram. São guardiões de sementes crioulas, agricultores familiares que produzem e preservam os grãos naturais e tradicionais.

Exibição: domingo 18 de outubro às 16h.


Marcelo Engster - Diretor Guia Pratico 300Marcelo Engster

Marcelo Engster a réalisé des études en communications à l’Université fédérale de Santa Maria – État du Rio Grande do Sul. Il a étudié la réalisation cinématographique à l’école de cinéma Darcy Ribeiro – État du Rio de Janeiro – et à la Talleres de Formación y technique artistique – RECAM, Paraguay. Il a travaillé comme assistant réalisateur sur plusieurs courts métrages. Il réalise des courts métrages, des vidéos musicales et des programmes de télévision.

Filmographie

– SEMENTES – 2015

– GUIA PRÁTICO PARA ESCOLHER O SOFÁ DOS SEUS SONHOS – 2014

– O QUE É CINECLUBE? – 2006

PORTO DA PEQUENA ÁFRICA

de Claudia Mattos

Brésil | 2014 | 77’| VOSTF

Sans titreLes origines de la zone portuaire de Rio de Janeiro, appelée la Petite Afrique. Un lieu fort de son héritage culturel africain où sont nées les principales marques des cariocas dont le berceau de la samba, le football, les importantes révoltes sociales et syndicales, la malice et la première favela de la région. C’est avec la Petite Afrique que Rio apprit à être Carioca.

Projection : samedi 17 octobre à 20h30.

Projection suivie d’une rencontre avec la réalisatrice Claudia Mattos et Aderivaldo Ramos de Santana (Historien/Université Paris 4).

As origens da Zona Portuária de Rio de Janeiro, apelida Pequena Africa. Um lugar de forte herança cultural africana onde nasceram as prinicpais marcas da carioquice : berço do samba, do futebol, de importantes revoltas sociais e trabalhistas, da malandragem e da primera favela. Foi com a Pequena Africa que o Rio aprendeu a ser Carioca.

Exibição: sábado 17 de outubro às 20h30.

Sessão seguida de um encontro com a diretora Claudia Mattos e o historiador Aderivaldo Ramos de Santana.


Claudia FotoCLAUDIA MATTOS

Journaliste confirmée, Claudia a une solide formation académique, avec un doctorat en Communication et Culture à l’Université fédérale de Rio de Janeiro et plusieurs livres de fiction et essais publiés. « Porto da Pequena África” est le premier long métrage de la réalisatrice. Elle a par ailleurs dirigé le court métrage de fiction « Hora do Lanche », ainsi que le making of du long métrage de fiction « 180 », de Eduardo Vaisman. Claudia a également été scénariste et productrice de « 180 », film ayant reçu différents prix nationaux et internationaux. Le film a été sélectionné dans plus de 10 festivals de cinéma aux quatre coins du monde, dont le Festival du film de La Havane (2010) et le Festival du film latino de Chicago (2011).

Filmographie

PORTO DA PEQUENA ÁFRICA

O RIO DE JANEIRO DE HO CHI MINH

HORA DO LANCHE

180º