archives

Brésil en Mouvements

La semaine de projections et débats d'Autres Brésils. http://www.autresbresils.net/
Brésil en Mouvements a écrit 177 articles de Brésil en Mouvements

Marie-Laure Guislain

marie-laure-guislain

Marie-Laure Guislain est responsable du contentieux et de la coordination de la caravane juridique à Sherpa.

Avocate de formation et diplômée d’un LLM en Coopération Internationale et Droits de l’Homme, elle travaille à Buenos Aires en 2010 pour l’ONG de droits de l’Homme CELS, s’implique dans la gestion de projets de développement, et la réalisation d’un documentaire de sensibilisation sur le droit des migrants. Elle poursuit en 2011 dans la coordination de projets en Colombie, avec les communautés déplacées par le conflit armé, pour la protection de leurs droits et ressources naturelles, avant de rejoindre Sherpa en 2012.

Marie-Laure Guislain parle couramment l’anglais et l’espagnol.

Publicités

Eric Beynel

piclemEric BEYNEL est l’un des porte parole de l’Union syndicale Solidaires. Syndicaliste au ministère des finances, inspecteur des douanes, il anime notamment la commission santé et conditions de travail de l’Union syndicale Solidaires depuis 2008 et est le rédacteur en chef du petit bulletin syndical sur les conditions de travail « Et voilà » qui bien entendu s’occupe aussi des questions d’environnement. Il s’occupe aussi de la formation syndicale et de la répression anti syndicale.

Kim Aumonier

photo-kim-aumonierÉtudiante de l’IHEAL jusqu’en 2015, Kim Aumonier est partie au Brésil pour enquêter sur les collectifs qui demandaient Mémoire, Vérité et Justice à propos de la dictature de 1964-1985. Les surprises de l’enquête de terrain l’ont amenées à réorienter sa recherche sur la relation qui s’est créée entre ces collectifs et le mouvement des Mères de Mai (Mães de Maio), un groupe de femmes dont les fils ont été tués par la Police Militaire lors d’un massacre ayant eu lieu dans les périphéries de São Paulo en mai 2006. Depuis, Kim a continué à suivre des processus de Justice transitionnelle et d’approfondissement de la démocratie en travaillant dans des contextes de post-conflit en Amérique latine. Elle a été assistante de recherche au Musée de la Mémoire du conflit armé colombien à Medellín, puis accompagnatrice internationale des défenseurs des droits humains au Guatemala.

Jean-Luc Pelletier

photo-jean-luc-pelletier

Membre de l’association Frères des Hommes, Jean-Luc Pelletier est actuellement membre de son Conseil d’Administration. Plus particulièrement impliqué dans les relations de l’association avec les partenaires intervenant dans le domaine de l’agriculture familiale, en particulier au Brésil avec le Mouvement des Travailleurs Ruraux Sans Terre (MST).

Réalisation en 2015 –  2016 de cinq films documentaires courts tournés au Brésil avec le MST. En cours de montage : film au sujet du barrage de Belo Monte en Amazonie brésilienne.

Anna Glogowski

photo-anna-glogowskiNée au Brésil. Consultante en développement de projets documentaires en France et à l’étranger et membre de la commission Aide aux cinémas du monde (CNC) et Aide au court métrage (CNC). Après une carrière dans la recherche et l’enseignement en Sociologie, elle est nommée directrice-adjointe puis directrice des documentaires à Canal + France (1984-2002) et conseillère de programmes à l’unité documentaires de France Télévisions (2005-2015). Lors de l’année du Brésil en France (2005), elle est consultante pour le Cinéma et l’Audiovisuel auprès de l’AFAA. Membre depuis 2003 du comité de sélection du festival de documentaires « IT’S ALL TRUE » (Brésil), elle est  programmatrice au festival Paris Cinéma et coordinatrice de la programmation des documentaires au festival de Cinéma Latino-Américain de Biarritz – La Cita (2003-2005). Jury pour de nombreux festivals internationaux de cinéma documentaire en France et à l’étranger (IDFA, Doc Leipzig, Visions du Réel, Doc Lisboa, etc.), elle dirige en 2011 le festival Doc Lisboa. Elle a également coréalisé le film Terra de Abril (1977) avec Philippe Costantini et réalisé Meres Mozambicaines (1978).

Erika Campelo

photoErika Campelo est salariée du réseau Ritimo, responsable des partenariats internationaux et de la Plate-forme numérique e-change. Elle est également la co-fondatrice et la Secrétaire générale de l’association Autres Brésils.

Luc Aldon

luc-aldon-photo-bresil-en-mouvementsOptimiste, Brésilien, Français et diplômé de l’École urbaine de Sciences Po à Paris, j’ai travaillé 2 ans pour ONU-Habitat, à Rio de Janeiro, où j’ai découvert sur les terrains les pathologies de la démocratie urbaine Brésilienne. Je suis engagé auprès du Mouvement Démocratique du 18 Mars (MD18), depuis avril, en articulation avec les collectifs de solidarité avec le Brésil en France et à l’internationale pour dénoncer le coup d’État au Brésil.

DIMANCHE 16 OCTOBRE

// MÉMOIRE ET DICTATURE //

16h00

RETRATOS DA IDENTIFICAÇAO
[Photos d’identifications]
de Anita Leandro
Brésil | 2014 | 71’| VOSTF

ENTRE IMAGENS – INTERVALOS
[Entre les images – intervalles]
de André Costa et Reinaldo Cardenuto
Brésil | 2015 | 22’| VOSTF

// ACTUALITE AU BRESIL //

18h00

DÉBAT // Crise politique au Brésil : enjeux et perspectives

Depuis mars 2016, le Brésil s’est enfoncé dans la crise politique la plus importante que le pays ai connu depuis plusieurs décennies. Six mois après les manifestations massives pour et contre la destitution de la Présidente Dilma Rousseff, quel est le bilan de la crise brésilienne ?

Intervenants :

 Maud Chirio est historienne, Maître de Conférences à l’Université de Paris-Est Marne-la-Vallée
 Glauber Sezerino, doctorant à l’EHESS
Luc Duffles Aldon, Mouvement démocratique du 18 mars (MD18)

Modération : Erika Campelo, co-fondatrice et secrétaire générale d’Autres Brésils

FILM DE CLÔTURE

20h30

A LOUCURA ENTRE NOS
[La folie entre nous]
de Fernanda Fontes Vareille
Brésil | 2015 | 76’| VOSTF

Partenaires BEM 2016


logo_alternatives_economiques

basta2

logoslatinos-30ans

logo_complet

baniere-cafe-latino-petit-taille

logoccb_colour_internet

160908-trio-logo-final-001


Impression

logoscrv-02

image-00011

Nossa

logo-ypioca-export-since


sticker_logo

visuelfestivalsite2logo-cfsi-or-cmjnc447452963eb0aa2349f0782fa225374_400x400

 

cinemadureel-blanc-01

Informations pratiques

Où:

Cinéma La Clef
34 rue Daubenton
75005 Paris
Metro Censier-Daubenton (ligne 7)

Achetez vos places en ligne !

Tél: 09 53 48 30 54
http://www.cinemalaclef.fr


Tarifs:

Tarif plein: 6,5 €

Tarif réduit (étudiant, chômeurs): 5,5 €

Tarif adhérents Autres Brésils: 5 € (possibilité d’adhérer sur place)

Pass 5 séances : 30 € / 25 € (tarif réduit) / 20 € (adhérents)

Contact :

AUTRES BRESILS
21 ter rue Voltaire
75011 Paris
France
métro : Rue des Boulets ou Nation ou Alexandre Dumas

Mail : bresilsATautresbresils.net (remplacer AT par @)

ou

presseATautresbresils.net

Téléphone : 01 40 09 15 81

www.autresbresils.net/

SAMEDI 15 OCTOBRE

SAMEDI 15 OCTOBRE

// CORPS DÉCOUVERTS //

16h30

A DEUSA BRANCA
[La déesse blanche]
de Alfeu França
Brésil | 2013 | 30’| VOSTF

EM TRES ATOS
[En trois actes]
de Lucia Murat
Brésil | 2015 | 85’| VOSTF

19h00 | APERO MUSICAL | Concert d’Aurélie & Verioca

Aurélie et Verioca écrivent leurs chansons couleur Brésil. Leurs mélodies inspirées voguent d’un rythme à l’autre sur une guitare conçue comme un orchestre de poche. Leurs textes tricotés en français ou en portugais laissent poindre la saudade ou le sourire au gré des inspirations. Raffinement, délicatesse et joie de vivre sont quelques-uns des ingrédients de ce duo singulier qui charme les oreilles et fait voyager l’imaginaire, quelque part entre deux rives.

// VOIX ET VOIES DE FEMMES //

[Séance organisée en partenariat avec Amnesty International]

20h00

NAO SAIA HOJE
[Ne sors pas aujourd’hui !]
de Susanna Lira
Brésil | 2016 | 53’| VOSTF

QUEM MATOU ELOA
[Qui a tué Eloa ?]
de Lívia Perez
Brésil | 2015 | 25’| VOSTF

CLANDESTINAS
[Clandestines]
de Fadhia Salomao
Brésil | 2014 | 24’| VOSTF

DÉBAT // Violences et discriminations : défis de femmes luttant pour leurs droits

Avec l’émergence récente de fortes contestations au Brésil, la liste des revendications portées par des femmes, telles que la dépénalisation de l’avortement, se rallonge. Les femmes brésiliennes sont ainsi non seulement victimes de violences et de discriminations au quotidien mais également des actrices à part entière d’une société en pleines mutations. Mobilisées pour la justice et la vérité, elles manifestent également contre la normalisation de la violence sexuelle véhiculée par les médias ou encore pour l’accès à l’information sur la sexualité, la contraception, la grossesse et la maternité.

Intervenants :

  • Jules Falquet, Maîtresse de conférences en sociologie à l’Université Paris 7-Denis Diderot, spécialiste des questions de Genre
  • Jacqueline Deloffre, responsable de la commission des droits des femmes à Amnesty International France
  • Kim Aumonier, Diplômée de l’Institut des Hautes Etudes de l’Amérique latine

VENDREDI 14 OCTOBRE

VENDREDI 14 OCTOBRE

// RAPPORT DE L’HOMME A SON ENVIRONNEMENT //

18h00

5 VEZES CHICO – O VELHO E SUA GENTE
[5 fois “chico” – la rivière et ses gens]
de Gustavo Spolidoro, Ana Rieper, Camilo Cavalcante, Eduardo Goldenstein et Eduardo Nunes Brésil | 2015 | 90’| VOSTF

copia-de-copia-de-frame_5xchico_12

19h30 – Tirage au sort d’un panier Guayapi et d’un panier Brigadeli

// ACCES A LA TERRE //

[Séance organisée en partenariat avec le Cinéma du Réel]

20h00

HA TERRA!

de Ana Vaz

Brésil | 2016 | 12’37’’| VOSTF

TAEGO AWA
de Henrique Borela et Marcela Borela
Brésil | 2016 | 75’| VOSTF

DÉBAT // A qui appartient la terre ?
Le Brésil occupe aujourd’hui le deuxième rang mondial en termes de concentration des terres. Face à ces circonstances, qui affectent aussi bien les paysans que les peuples autochtones, la lutte continue : mobilisations, occupations, organisation de vie en communautés et démarcations sont au cœur du débat sur l’accès à la terre dans le pays.
Intervenants :

 Leandro Varison, chargé de projet chez France Libertés, au sein des programmes Droits des peuples et Eau Bien commun
 Susana Bleil, Docteure en sociologie par l’EHESS Paris, spécialiste du Mouvement des Sans Terres

Modération : Patrick Piro, journaliste pour le journal politis

JEUDI 13 OCTOBRE

JEUDI 13 OCTOBRE

// MEGAPROJETS EN AMAZONIE : IMPACTS SOCIAUX ET ENVIRONNEMENTAUX //

[Séance organisée en partenariat avec l’Observatoire des multinationales]

20h00
JACI – SETE PECADOS DE UMA OBRA AMAZONICA
[Jaci – Les sept pêchés d’un chantier en Amazonie]
de Caio Cavechini et Carlos Juliano Barros
Brésil | 2014 | 102’| VOSTF

DEBAT // Mégaprojets, environnement et droits humains en Amazonie : le rôle des multinationales européennes

Routes, grands barrages… L’Amazonie est actuellement envahie par des grands travaux d’infrastructures, très contestés pour leurs impacts sur l’environnement, les travailleurs et les populations traditionnelles de la région. Leur objectif ? Favoriser l’exploitation des ressources naturelles de l’Amazonie, pour le plus grand bénéfice de puissants intérêts brésiliens et internationaux. Quel est le rôle de l’Europe et de ses multinationales dans ce choix de développement destructeur ?

Intervenants :

 Carlos Juliano Barros, réalisateur du film Jaci – sete pecados de uma obra amazônica et journaliste pour Repórter Brasil
 Eric Beynel, porte-parole de l’Union syndicale Solidaires
 Marie-Laure Guislain, responsable du contentieux au sein du Programme Globalisation et Droits Humains de l’association Sherpa

Modération : Olivier Petitjean, responsable éditorial de l’Observatoire des multinationales

 

MERCREDI 12 OCTOBRE

MERCREDI 12 OCTOBRE

19h00 | POT D’OUVERTURE |

Dégustation de produits brésiliens

Vernissage de l’exposition Voyage Pittoresque au Boulevard Couleur de Café de l’artiste brésilienne Kátia Fiera, en partenariat avec le Centre Culturel du Brésil

unnamed1-736x490

Diplômée d’une licence en Arts Plastiques et d’un Master en Poétiques Visuelles, le travail de l’artiste Kátia Fiera est axé sur le support de la pratique du dessin où celui-ci adopte un caractère d’installation. Les différents supports sont utilisés pour donner un côté ludique au dessin, qui peut prendre différentes formes (papier, objet, architecture). À travers ses dessins sur toile et son livre « Viagem Pitoresca ao Boulevard Cor de Café » réalisé lors de son séjour à la Cité des Arts à Paris, Kátia Fiera nous propose un parcours dans la capitale à la recherche des afro-descendants.

// OUVERTURE : HOMMAGE A EDUARDO COUTINHO //

20h00

ULTIMAS CONVERSAS
de Eduardo Coutinho
Brésil | 2015| 85’ | VOSTF
[Dernières conversations]

RENCONTRE
Projection suivie d’une rencontre avec Anna Glogowski, conseillère de Programmes Documentaires à France 3 et spécialiste du cinéma brésilien.

A Loucura Entre Nos [La folie entre nous]

de Fernanda Fontes Vareille

Brésil | 2015 | 76’| VOSTF

a_loucura_entre_nos_foto2_divulgacao

À travers les couloirs et les grilles d’un hôpital psychiatrique, ce film nous entraîne dans la quête de personnages et d’histoires qui révèlent les frontières de la folie. Les contradictions de la raison sont abordées par des protagonistes principalement féminins, nous amenant à réfléchir à nos propres conflits, désirs et erreurs.

Dimanche 16 octobre à 20h30

 

ENTRE IMAGENS – INTERVALOS [Entre les images – intervalles]

de André Costa et Reinaldo Cardenuto
Brésil | 2015 | 22’| VOSTF

pintura300dpi

Ce film-essai relate la vie et l’œuvre de l’artiste italo-brésilien Antonio Benetazzo, mort pendant la dictature au Brésil. Dans Entre Imagens des fragments de sa mémoire et de celle du pays s’entremêlent pour laisser un héritage à l’histoire du pays.

Dimanche 16 octobre à 16h

RETRATOS DA IDENTIFICAÇAO [Photos d’identifications]

de Anita Leandro

Brésil | 2014 | 71’| VOSTF

retratos_de_identificacao_maria_auxiliadora_barcellos

Retratos da Identificação est le premier film brésilien construit à partir d’archives photographiques produites par les agences de répression de la dictature militaire. Les images d’archives sont réanimées par le biais d’entretiens avec deux anciens résistants.

Dimanche 16 octobre à 16h 

CLANDESTINAS [Clandestines]

de Fadhia Salomao
Brésil | 2014 | 24’| VOSTF

clandestinas-6c61c

Réalisé par Fádhia Salomão, Clandestinas recueille des histoires de femmes ayant avorté clandestinement au Brésil. Mêlant les voix d’actrices contant l’expérience d’anonymes et le témoignage de femmes qui livrent leur propre histoire, ce documentaire tente de montrer comment la criminalisation de l’avortement pénalise toutes les femmes.

Samedi 15 octobre à 20h

Projection suivie du débat « Violences et discriminations : défis de femmes luttant pour leurs droits « 

QUEM MATOU ELOA [Qui a tué Eloa ?]

de Lívia Perez

Brésil | 2015 | 25’| VOSTF

still3

En 2009, Lindemberg Alves s’introduit armé dans l’appartement de son ex petite amie, Eloá Pimentel, et la garde séquestrée pendant cinq jours. Ce crime fut, à l’époque, largement diffusés sur les chaînes de télévision brésilienne. Quem matou Eloá ? propose une analyse critique de la sur exposition médiatique de la violence et remet en question la manière dont les médias choisissent d’aborder les cas de violence envers les femmes.

Samedi 15 octobre à 20h

Séance suivie d’un débat : Violences et discriminations : défis de femmes luttant pour leurs droits

NAO SAIA HOJE [Ne sors pas aujourd’hui !]

de Susanna Lira

Brésil | 2016 | 53’| VOSTF

nao-saia-hoje-16

Ne sors pas aujourd’hui est un conseil que beaucoup de mères ont donné à leurs enfants en mai 2006. Malheureusement, la majorité d’entre eux sortiront sans que celles-ci puissent les protéger des « crimes de mai » durant lesquels près de 600 jeunes furent assassinés à São Paulo.

Samedi 15 octobre à 20h

Séance suivi d’une débat : « Violences et discriminations : défis de femmes luttant pour leurs droits »