27 septembre : Femmes autochtones en lutte
À l’heure des incendies dévastateurs en Amazonie, la préservation de l’environnement s’impose comme une nécessité. Les peuples autochtones forment un des remparts les plus puissants face à l’exploitation démesurée des ressources naturelles.
Autres Brésils vous propose une projection de 3 films puissants, suivie d’un débat, pour explorer le lien entre savoirs autochtones, modes de vies traditionnels et respect de la nature. Ici, ce sont les femmes, au cœur de ces combats, qui seront mises en avant.

 

20h // FEMMES AUTOCHTONES EN LUTTE //

logo-cmjn-vecto-jaune.jpg Séance en partenariat avec l’Amnesty International.

KA’A ZAR UKYZE WÀ / Maîtres de la forêt en danger (Avant première française)

de Flay Guajajara, Edivan Guajajara et Erisvan Bone Guajajara – 2019 – 13’ – VOSTFR

Les Awá Guajá sont l’un des derniers peuples de chasseurs-cueilleurs. Leurs terres, envahies par les bûcherons, les chasseurs et les narcotrafiquants, sont entourées de villes qui dépendent de l’extraction illégale du bois. 

QUENTURA / Cagnard

de Mari Corrêa – 2018 – 36’ – VOSTFR (Avant première française)

Depuis leurs jardins, leurs maisons et leurs cours, des femmes autochtones de l’Amazonie nous invitent dans leurs univers en observant les impacts du changement climatique sur leur mode de vie.

Yanomami carregando cesto cor (1)

BIMI SHU IKAYA (Avant première française)

Film en compétition (Prix du Public)

de Isaka Huni Kuin, Siã Huni Kuin et Zezinho Yube – 2018 – 50’ – VOSTFR

Bimi est la première femme autochtone Huni Kuin à devenir cheffe. La hiérarchie et les traditions patriarcales du peuple Huni Kuin l’ont poussée à quitter sa terre d’origine pour fonder et organiser un nouveau village.

Séance présentée par 

Sophie Gergaud (Association De la Plume à l’Écran). 

* DÉBAT

Comment les femmes autochtones construisent-elles leurs luttes et deviennent-elles protagonistes de la résistance ? 

Intervenant.e.s :

Célia Xakriabá, enseignante, militante et leader Xakriabá, elle est l’une des principales dirigeantes de l’APIB (Articulation des peuples indigènes du Brésil).

Celia xakriaba.jpg

Image : Leo Lara/Universo Produção / CC

 

Modération : 

Geneviève Garrigos, responsable de la Région Amérique pour Amnesty International France

 

— Information pratiques
Cinéma 7 Parnassiens
98 Boulevard du Montparnasse
75014 Paris

— Tarifs
7,5€ tarif plein / 6,5€ tarif réduit & adhérents Autres Brésils
Pass 6 séances : 36,90€

Vous pouvez réserver votre place sur la billetterie en ligne ou l’acheter directement sur place.

Tout au long du festival, un bar sera à disposition pour les petites faims et soifs.

Publicités

Les commentaires sont fermés.

Rejoignez 18 autres abonnés

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :